Tous les juges ad hoc

Les personnes ci-dessous ont été ou sont encore judges ad hoc :

Nom Pays Partie / Affaire
Georges Abi-Saab
Egypte
Adetobunboh A. Ademola
Nigéria
Mohsen Aghahosseini
Iran, République islamique d'
Roberto Ago
Italie
Awn Shawkat Al-Khasawneh
Jordanie
Luis Alayza y Paz Soldán
Pérou
Louise Arbour
Canada
Enrique c. Armand-Ugon
Uruguay
Antonio de Arruda Ferrer-Correia
Portugal
Aharon Barak
Israël
Rosemary Barkett
Etats-Unis d'Amérique
Sir Garfield Barwick
Australie
Suzanne Bastid
France
Philémon Beb à Don
Cameroun
Mohammed Bedjaoui
Algérie
Sir Franklin Berman
Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord
Alphonse Boni
Côte d'Ivoire
Bengt Broms
Finlande
Charles Brower
Etats-Unis d'Amérique
Ian Brownlie
Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord
Andreas Bucher
Suisse
Sayeman Bula-Bula
République démocratique du Congo
José Joaquin Caicedo Castilla
Colombie
Ian Callinan
Australie
Antônio Augusto Cançado Trindade
Brésil
Jean-Yves de Cara
France
David Caron
Etats-Unis d'Amérique
Paul Carry
Suisse
Jorge Castañeda
Mexique
Federico de Castro
Espagne
Mohamed Ali Currim Chagla
Inde
Hilary Charlesworth
Australie
Joseph Chesson
Libéria
Maxwell Cohen
Canada
Claude-Albert Colliard
France
Jean-Pierre Cot
France
Philippe Couvreur
Belgique
Yves Daudet
France
Igor Daxner
Tchécoslovaquie
Vojin Dimitrijevic
Yougoslavie
Christopher J. R. Dugard
Afrique du Sud
Patrick Ferdinand Duinslaeger
Belgique
Ahmed Sadek El-Kosheri
Egypte
Nabil Elaraby
Egypte
Jens Evensen
Norvège
Bohuslav Ečer
Tchécoslovaquie
Manuel Fernandes
Portugal
PaulHenning Fischer
Danemark
Carl-August Fleischhauer
République fédérale d'Allemagne
Yves L. Fortier
Canada
Thomas Franck
Etats-Unis d'Amérique
Giorgio Gaja
Italie
W. J. Ganshof v.d. Meersch
Belgique
Carlos Garcia Bauer
Guatemala
David Goitein
Israël
Julio Diego Gonzáles Campos
Espagne
Paul Guggenheim
Suisse
Gilbert Guillaume
France
Sead Hodžić
Bosnie-Herzégovine
Sir Robert Yewdall Jennings
Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord
Eduardo Jiménez de Aréchaga
Uruguay
James L. Kateka
République-Unie de Tanzanie
Sir Kenneth Keith
Nouvelle-Zélande
Philippe Kirsch
Belgique
Abdul G. Koroma
Sierra Leone
Claus Kreß
Allemagne
Milenko Kreća
Serbie-et-Monténégro
Marc Lalonde
Canada
Sir Elihu Lauterpacht
Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord
François Luchaire
France
Ahmed Mahiou
Algérie
Auguste Mampuya Kanunk’a Tshiabo
République démocratique du Congo
Jean-Pierre Mavungu Mvubidi-Ngoma
République démocratique du Congo
Sir Louis Mbanefo
Nigéria
Kéba Mbaye
Sénégal
Donald M. McRae
Canada
Thomas A. Mensah
Ghana
Djamchid Momtaz
Iran, République islamique d'
Gaetano Morelli
Italie
Dikgang Ernest Moseneke
Afrique du Sud
Hermann Mosler
République fédérale d'Allemagne
Singh Nagendra
Inde
Johannes Offerhaus
Pays-Bas
Francisco Orrego Vicuña
Chili
Bernard H. Oxman
Etats-Unis d'Amérique
Sir Geoffrey Palmer
Nouvelle-Zélande
Felipe H. Paolillo
Uruguay
Navanethem Pillay
Afrique du Sud
Mónica Pinto
Argentine
Syed Sharif Uddin Pirzada
Pakistan
Fausto Pocar
Italie
B.P. Jeevan Reddy
Inde
François Rigaux
Belgique
Willem Riphagen
Pays-Bas
Emmanuel Roucounas
Grèce
José María Ruda
Argentine
Jean Salmon
Belgique
Karim Sandjabi
Iran, République islamique d'
Iran, République islamique d'
Bernardo Sepúlveda-Amor
Mexique
José Sette-Camara
Brésil
Mohamed Shahabuddeen
Guyana
Bruno Simma
Allemagne
Leonid Skotnikov
Fédération de Russie
Krysztof Skubiszewski
Pologne
Max Sorensen
Danemark
Jean Spiropoulos
Grèce
Michel Stassinopoulos
Grèce
Sir Ninian Stephen
Australie
Fredrik Julius Christian Sterzel
Suède
Serge Sur
France
Hubert Thierry
France
Santiago Torres Bernárdez
Espagne
Bakhtiyar Tuzmukhamedov
Fédération de Russie
Francisco Urrutia Holguin
Colombie
Nicolas Valticos
Grèce
Joe Verhoeven
Belgique
Raúl Emilio Vinuesa
Argentine
Michel Virally
France
Budislav Vukas
Croatie
Christopher Gregory Weeramantry
Sri Lanka
Rüdiger Wolfrum
Allemagne
J.T. van Wyk
Afrique du Sud
Christine van den Wyngaert
Belgique
Mohamed Yaqub Ali Khan
Pakistan
Sir Muhammad Zafrulla Khan
Pakistan
Yaroslav Zourek
Tchécoslovaquie

* Il convient de noter que la Cour a joint les instances dans plusieurs affaires. Il s’agit d’abord des deux affaires du Sud-Ouest africain (Ethiopie c. Afrique du Sud ; Libéria c. Afrique du Sud), qui avaient été inscrites au rôle général de la Cour, le 4 novembre 1960, sous des numéros distincts (nos 46 et 47, respectivement), et dont les instances avaient été jointes par ordonnance de la Cour, le 20 mai 1961, celle-ci ayant constaté que les conclusions des requêtes ainsi que des mémoires déposés par les gouvernements demandeurs étaient identiques, mutatis mutandis, et que, dès lors, les Gouvernements de l’Ethiopie et du Libéria faisaient cause commune.

Il s’agit ensuite des deux affaires du Plateau continental de la mer du Nord (République fédérale d’Allemagne/Danemark ; République fédérale d’Allemagne/Pays-Bas). Ces affaires avaient été inscrites au rôle général de la Cour, le 20 février 1967, sous des numéros distincts (nos 51 et 52, respectivement), mais les deux instances avaient été jointes par ordonnance de la Cour, le 26 avril 1968, le Danemark et les Pays-Bas ayant décidé de faire cause commune.

Links