Cour internationale de Justice

Options d'accessibilité



Membres actuels

 

M. Abdul G. Koroma

(juge à dater du 6 février 1994; réélu à dater du 6 février 2003)

Né à Freetown (Sierra Leone).

Maîtrise de droit, avec mention, de l'Université d'Etat de Kiev. Master of philosophy (International Law), King's College, Université de Londres. Hon. LL.D. de l'Université de Sierra Leone. Barrister-at-Law. Honorary Bencher, Honourable Society of Lincoln's Inn, Londres. Professeur honoraire, Université nationale de droit du Gujarat, Inde.

Entré au service du Gouvernement sierra-léonais en 1964 et au ministère des affaires étrangères en 1969. Avocat et conseil auprès de la Haute Cour de Sierra Leone, il est nommé State counsel et conseiller spécial de l'Attorney general et ministre de la justice. Conseiller juridique de la mission permanente de la Sierra Leone auprès de l'Organisation des Nations Unies. Cumule les fonctions d'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire, représentant permanent de la Sierra Leone auprès de l'Organisation des Nations Unies (New York), de haut-commissaire de la Sierra Leone à la Jamaïque et à Trinité-et-Tobago et d'ambassadeur en République de Corée (Séoul) et à Cuba (1981-1985). Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire auprès des Communautés européennes et de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco), accrédité également auprès de la Belgique, de la France, du Luxembourg et des Pays-Bas (1985-1988). Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la Sierra Leone auprès de l'Organisation de l'unité africaine (OUA), accrédité en même temps auprès de l'Ethiopie, du Kenya, de la République-Unie de Tanzanie et de la Zambie (1988-1992) ; également accrédité auprès de la République de Corée (Séoul) et haut-commissaire en Barbade, en Jamaïque et à Trinité-et-Tobago (1988).

En sa qualité de représentant de la Sierra Leone à l'Assemblée générale, a siégé à la Sixième Commission (juridique) (1977-1994), dont il a été président. A aussi représenté son pays dans les organes des Nations Unies suivants : Comité spécial de la Charte des Nations Unies et du raffermissement du rôle de l'Organisation ; Commission des Nations Unies pour le droit commercial international (CNUDCI) ; Comité des utilisations pacifiques de l'espace extra-atmosphérique ; Programme d'assistance des Nations Unies aux fins de l'enseignement, de l'étude, de la diffusion et d'une compréhension plus large du droit international ; a présidé le Comité spécial des Nations Unies chargé d'étudier la situation en ce qui concerne l'application de la déclaration sur l'octroi de l'indépendance aux pays et aux peuples coloniaux (comité des Vingt-quatre) et dirigé plusieurs missions des Nations Unies sur le respect du droit à l'autodétermination dans différents territoires non autonomes.

A représenté la Sierra Leone à de nombreuses conférences de plénipotentiaires, notamment la Conférence des Nations Unies sur la succession d'Etats en matière de biens, dettes et archives d'Etat (signataire de la convention), et la troisième conférence des Nations Unies sur le droit de la mer, pour laquelle il a présidé le groupe des Etats africains. A ce titre, il a été étroitement associé à l'élaboration de certaines dispositions clefs de la convention, et il en a été signataire.

A joué un rôle actif dans l'élaboration de divers instruments juridiques contemporains. Membre de la Commission du droit international (janvier 1982-1994), il en a présidé la quarante-troisième session en 1991. A présidé le comité chargé d'élaborer le projet de statut d'une cour criminelle internationale. En qualité de membre de la Commission du droit international, a activement contribué à la codification et au développement progressif du droit international en concourant à l'élaboration d'instruments juridiques internationaux importants, dans différents domaines : projet de code des crimes contre la paix et la sécurité de l'humanité ; relations entre Etats et organisations internationales ; immunités juridictionnelles des Etats et de leurs biens ; droit relatif à la responsabilité des Etats ; projet de statut d'une cour criminelle internationale ; droit relatif aux utilisations des cours d'eau internationaux à des fins autres que la navigation ; le projet d'articles sur les clauses de la nation la plus favorisée ; et le projet d'articles sur le statut du courrier diplomatique et de la valise diplomatique non accompagnée par un courrier diplomatique et protocoles facultatifs s'y rapportant, etc.

A apporté une contribution dans d'autres grands domaines du droit international, notamment : droit à l'autodétermination ; droit relatif aux droits de l'homme ; droit humanitaire international ; règlement pacifique des différends. A consacré des articles et des conférences à ces thèmes. A été expert consultant au Comité international de la Croix-Rouge (CICR) à Genève en matière d'application du droit humanitaire international. A donné des conférences sur tous ces sujets dans de nombreux pays, notamment en Allemagne, au Cameroun, au Canada, en Chine, aux Etats-Unis d'Amérique, en Ethiopie, en Grèce, en Inde, en Italie, au Japon, à Malte, en Norvège, au Pérou, en République de Corée, en République-Unie de Tanzanie et en Suède.

A participé à des conférences, colloques et séminaires sur le droit international organisés notamment par l'Institut international de l'océan (Malte et Halifax (Canada)) ; l'Institut de droit international (Hawaii) ; la Fondation pour l'établissement d'une cour criminelle internationale (Talloires) ; l'Institut supérieur international des sciences criminelles ; le Centre d'études internationales de la faculté de droit de l'Université de New York ; le Comité consultatif juridique afro-asiatique. Rapporteur de thèse de doctorat en droit international de l'Université Dalhousie d'Halifax (Canada).

Membre de l'American Society of International Law. Membre du Planning Council, Institut international de l'océan (Halifax et Malte). Membre et vice-président de l'Association africaine de droit international et de droit comparé. Président de la Société africaine de droit international et de droit comparé. Président du Centre Henri Dunant pour le dialogue humanitaire (Genève) (1999-2006). Membre de l'Institut international de droit humanitaire de San Remo. Membre de l'Institut de droit international. Membre de la Commission d'experts sur l'application des conventions et recommandations de l'Organisation internationale du travail (Genève). Membre du conseil consultatif du Manchester Journal of International Economic Law. Membre du conseil consultatif scientifique du commentaire de Cologne sur le droit de l'espace, Institut du droit de l'air et de l'espace de l'Université de Cologne. Membre du conseil consultatif du Journal of International Humanitarian Legal Studies (JIHLS) depuis mai 2009.

Commandeur de l'Ordre du Rokel de Sierra Leone pour services exceptionnels (1991). Lauréat du Prix pour la promotion, la diffusion et l'enseignement du droit international humanitaire de l'Institut international de droit humanitaire (2005). Grand officier de l'Ordre de la République de Sierra Leone (plus haute distinction nationale) en reconnaissance des services rendus à la nation dans le domaine du droit international et de la justice internationale en qualité de juge à la Cour internationale de Justice (2007).

Auteur d'une thèse sur le règlement des différends territoriaux et frontaliers en Afrique (Université de Londres). Auteur des articles suivants : «Humanitarian Intervention and Contemporary International Law», Swiss Review of International and European Law, no 4, 1995 ; «The Peaceful Settlement of International Disputes», Netherlands International Law Review, vol. XLIII, 1996/7 ; «50th Anniversary of the Universal Declaration of Human Rights : Human Rights and International Humanitarian Law», International Review of the Red Cross, 1998 ; «The Influence of the Universal Declaration of Human Rights in Africa - Fifty Years After Its Adoption - A Legal Perspective», Africa Legal Aid Quarterly, 1998 ; «International Justice in Relation to the International Court of Justice», Thesaurus Acroasium, Vol. XXVI, Thessalonique ; «Implementation of the Law of the Sea Convention Through Its Institutions : An Overview», Order for the Oceans at the Turn of the 21st Century (dir. publ., D. Vidas et W. Østreng) ; «The Humanitarian Consequences of Small Arms Proliferation», conférence donnée sous les auspices du Centre Henri Dunant pour le dialogue humanitaire ; «The Future of the Common Heritage of Mankind», 1982 Convention on the Law of the Sea, publié par l'Institut du droit de la mer de l'Université de Hawaii, Honolulu ; «Provisional Measures in Disputes Between African States Before the International Court of Justice», The International Legal System in Quest of Equity and Universality, Liber Amicorum Georges Abi-Saab (dir. publ., Laurence Boisson de Chazournes et Vera Gowlland-Debbas), 2001 ; «Social Justice and the Role of an International Judge», conférence donnée au colloque sur la justice sociale et le droit international en l'honneur de Georges Abi-Saab, 2001 ; recension consacrée à la série Human Rights Law in Africa (dir. publ., Christof Heyns), Leiden Journal of International Law, 2001 ; «Africa's Place in the International Justice System», présentation devant la 643e conférence de Wilton Park : Justice en Afrique, 2001 ; «Refugees: A Continuing Challenge», présentation à la 25e table ronde sur les problèmes actuels du droit humanitaire international de l'Institut international de droit humanitaire, San Remo, 2001 ; «The Protection of Civilian Populations in Non-International Armed Conflicts», présentation à la troisième réunion d'experts de l'Institut international de droit humanitaire, Stockholm, 2001 ; «Rules of Court and Practice Directions», Max Planck Encyclopedia of Public International Law, 2005.